ribere

19/07/2013

UN PEU D'HISTOIRE LOCALE

L'église paroissiale

 

clocher 1.jpg

 

Avant l'église actuelle il y a eu des églises antérieures dont les premières mentions remontent à 1043 . La réalisation de l'église actuelle a été possible grâce à un testament écrit (1686) de Don Carlos Perpinya y Silva un riche marchand perpignanais originaire de Vinça . Mgr Lanta évèque d'Elne donna son accord pour la construction dont les plans furent confiés à M. Llaurens ingénieur à Perpignan et M. Figeac architecte à Narbonne

La première pierre sera posée le 23 juin 1734 . De style gothique catalan l'édifice est composé d'une seule nef (de 30m de long , 12m de large et 18m de haut) divisée en 5 travée flanquées de chapelles dont les deux premières plus profondes et plus larges font office de transept 

Le portail est en marbre et a sans doute été construit en dernier . Il est surmonté des statues des deux saints titulaires de l'église St Julien et Ste Baselisse . Ce portail a une particularité il est surmonté d'un fronton avec une inscription républicaine depuis 1905 (loi Combes sur la séparation de l'église et de l'état)

 

 

clocher 2.jpg

 

L'église fut achevée en 1769 

Sa décoration intérieure abrite un mobilier d'une grande richesse d'art pré-baroque et baroque avec des retables de très grande qualité

 

retable.jpg

   le retable du St Sacrement bois sculpté et doré à droite du maitre autel

 

 

tableau 2.jpg

tableau huile sur toile du XIXe siècle représentant la Vierge présentant l'Enfant Jésus à St Félix de Cantalice

 

 

tableau.jpg

tableau huile sur toile , peinture caravagesque de G.Van Honthorst XVIIe représentant St Sébastien soigné par la veuve Irène accompagnée d'une servante

 

 

orgue_modifié-1.jpg

l'orgue Jean Pierre Cavaillé 1765 , son buffet est en chataignier aux sculptures Louis XV

Chaque année un festival de musique est organisé autour de l'orgue historique

 

 

enfant jésus.jpg

l'église est classée monument historique depuis le 7 jnvier 1987

la grande cloche est datée de 1732

 

sur le mur à l'extérieur à droite du portail se trouve une pierre funéraire romane encastrée dans la muraille . Elle porte l'image de trois défunts avec dans l'angle supérieur une main bénissante , symbole d'une sépulture chrétienne

la légende raconte que cette pierre représenterait trois frères BACO tailleurs de pierres qui seraient venus de leur Italie natale participer à la construction de l'église de Vinça . Ils seraient à l'origine de la descendence des familles BACO très répendues à Vinça 

 

baco.jpg

 la pierre funéraire avec à ses côtés Bernard BACO un des nombreux descendants des bâtisseurs d'églises italiens

 

durant la construction de l'église on aura à déplorer un accident mortel . Le 26 novembre 1768 suite à des pluies diluviennes la vieille église qui servait d'échafaudage s'effondre précipitant au sol Blaise Bonell qui sera écrasé sous les décombres . Une quête sera faite auprès des habitants au profit de sa veuve et de ses deux enfants . Ce fut le seul accident grave a déplorer pendant la durée ce très long chantier

 

 

09:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Encore un très beau reportage sur la belle Eglise de notre VINCA.
Merci.

Écrit par : MADO MELE | 24/07/2013

Les commentaires sont fermés.