ribere

01/06/2013

LE CANTON DE VINÇA AU COEUR DU RÉSEAU STE JEANNE

A l'initiative de Jean Pierre CASTILLO et de Pierre CHEVALIER co présidents du comité du Conflent de l'ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance) , une cérémonie s'est déroulée au monument aux morts à la mémoire de Louise HORTE résistante membre du réseau Ste Jeanne arrétée à Valmanya et déportée le 28 mai 1943 . De nombreux élus du canton assistaient à cette cérémonie

ANACR 4.jpg

 

ANACR 1.jpg

 

ANACR 3.jpg

Robert ALART ancien déporté et J.P. CASTILLO  ont déposé un bouquet au pied du monument aux morts

 

Au cours d'une conférence qui a suivi la cérémonie J. P. CASTILLO a évoqué la création du conseil national de la résistance en 1943 et sa mission suivi par Georges SANTIS qui a parlé du réseau Ste Jeanne

 

ANACR 2.jpg

 

Le réseau Ste Jeanne , en référence à Jeanne d'Arc a été crée en février 1941 . Il était la conjonction de deux hommes , Robert CASSO ingénieur civil et René HORTE instituteur à Valmanya . Il avait un effectif de 56 agents originaires et résidants dans le canton de Vinça . Il avait pour mission la collecte du renseignement ainsi que le passage de la frontière via l'Espagne et Londres , pour des soldats Belges , Anglais , alliés mais aussi Français réfractaires au STO (service du travail obligatoire) .IL avait aussi une autre mission très importante , cacher et héberger des personnes recherchées par les polices de Vichy et allemandes .

 

ANACR 5.jpg

 

 

Des descendants d'agents du réseau Ste Jeanne assistaient à la cérémonie

(2ème à D) la petite fille de Solange BAILS ANDRIEU , Jacqueline REIG sa grand mère hébergea et cacha dans son mas de "la colomine" entre Ille sur Têt et Corbère , de nombreuses personnes recherchées dont Mme CASSO de Valmanya

ANACR 7.jpg

 

ANACR 8.jpg

 

10:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.