ribere

05/12/2012

UN PEU D'HISTOIRE LOCALE

Les lavoirs publics

Au siècle dernier avant l'invention de la machine à laver il y avait une tache ménagère exclusivement réservée à la femme "la lessive" Une ou plusieurs fois par semaine selon la taille de la famille la corvée de léssive était pour madame . Pour cela il existait dans le village de nombreux lavoirs publics . Chacune à son tour , les femmes se rendaient au lavoir la "caixa de rentar" sous le bras pour y laver leur linge . Souvent même , elles allaient réserver une place en emmenant la caisse avec son coussin pour ménager la fragilité des genoux  , le savon noir et le battoir "el batado" et malheur à qui osait déplacer la caisse ou bien prendre carrément la place . Les insultes pleuvaient et parfois on échangeait quelques "cop de batado"; mais c'était très rare , car le lavoir était plutôt un lieu de rencontre ou l'on parlait , riait et ou l'on se tenait informé des derniers potins du village 

De nos jours le progrès a tout changé , le linge se lave à la maison dans la machine . Mais les lavoirs ont été conservés et ils sont entretenus par les employés municipaux . Quelques un ont été supprimés lors de travaux ou d'embellissement de sites  

batado.jpg

  pour ceux et celles qui lisent ce blog et qui ne connaîtraient pas nos coutûmes voici ce qu'était la caisse et le battoir

 

real 1.jpg

 

real 2.jpg

ce lavoir qui se situait au départ de la rue du Réal n'existe plus aujourd'hui

 

promenade.jpg

celui-ci était à la promenade , avec Françoise une des dernières lavandières "Bogadera" décédée à l'âge de 100 ans . Il n'existe plus aujourd'hui

 

la baldouze.jpg

le lavoir de la Baldouze

 

la croix 2.jpg

 

la croix 1.jpg

le lavoir de la Croix ( il y a sur la gauche un escalier qui conduit à une terrasse qui sert à faire sécher le linge)

 

place cochone 1.jpg

 

place cochone 2.jpg

le lavoir de la route de Rigarda

 

sahorle 1.jpg

 

sahorle 2.jpg

le lavoir de Sahorle

 

foun darera 1.jpg

 

foun darere 2.jpg

le lavoir de "La font darrere"

 

20:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

merci jojo je me revois porter le linge a ma mere avec la petite brouette a 2 roues au lavoir de la promenade le lavoir servait de frigo lors des concours de petanque les bouteilles etaient garde dans l eau des pilles

Écrit par : raymond | 05/12/2012

et oui je me revois aussi avec ma mère au lavoir de la promenade...ou celui de la Baldouze, dans ma petite caisse en bois, avec mon petit bâttoir, et j'étais fière car l'on disait que je lavais bien, j'étais volontaire... Je chantais avec ma mère les lavandières du Portugal...on y racontait les cancans du village, ça rigolait beaucoup ....Les hommes ne venaient pas traîner au lavoir, nous étions en force !!!! (Mon frère FLO qui venait rapidement chercher le linge mouillé avec sa petite remorque s'en allait bien vite....!!).
Et surtout cela permettait aux femmes de se retrouver, de s'apprécier ou pas !! mais il y avait ce contact humain qui aujourd'hui fait tant défaut même dans nos villages.
Dommage que la grande majorité de ces lavoirs ne soient que dans nos mémoires, ....
Une jolie promenade, Merci à vous. Vos invitations dans le passé donnent de jolies émotions aux enfants d'hier, et font remonter des souvenirs qui réchauffent le coeur.

Écrit par : MADO | 06/12/2012

Merci Jojo pour ce magnifique article.
C'est toute notre jeunesse qui resurgi.
Pour le la voir de la croix que je connaissais le plus tu aurait pu dire que c'était aussi un lieu d'échanges et de débats et même parfois une réunion de chipoutères.

Écrit par : René | 07/12/2012

Merci pour ces reportages,ces souvenirs, votre investissement pour notre beau village Vinça.

Écrit par : lampe | 07/12/2012

Que de souvenirs avec ses lavoirs ! surtout celui de la promenade ! merci

Écrit par : Fabre Patrick | 15/12/2012

QUEL BONHEUR DE VOIR UNE PHOTO DES ANCIENS POMPIERS DE VINCA
MON GRAND PERE PIERRE BACO AINSI QUE MON PERE SERGE SAMSON dit
ROBIC AINSI QUE LOUIS MARTINACHE
QUE DE SOUVENIRS ET DE NOSTALGIE
CONTINUEZ A NOUS FAIRE REVER MERCI BEAUCOUP

Écrit par : BAIMA | 04/01/2013

quel beau reportage sur les lavoirs, pour ma part, j'ai connu celui de la croix et
je me rappelle, nos mères et grand mères dans leur caisse en bois .
Nous étions tous les ans en vacances chez notre grand mère Joséphine BACO
(fifine) et notre tante josette qui avait à l'époque 3 enfants , les lessives étaient nombreuses . Mais il régnait dans ces lavoirs une ambiance particulière faite de joie et d'éclats de rires partagées entre voisines. Sans compter l'eau fraiche que nous venions chercher à la fontaine.
Annick

Écrit par : BAIMA | 07/01/2013

Les commentaires sont fermés.