ribere

01/10/2012

SÉQUENCE SOUVENIR

LES MAJORETTES

Qui se souvient que dans les années 1990 Vinça avait une troupe de jolies majorettes qui se produisait dans tous les défilés et participait à toutes les fêtes du village .

 Les filles grandissent et ont d'autres loisirs , alors faute de renouvellement , les majorettes ont disparues . C'est bien dommage !

majorettes.jpg

Elles ont grandi depuis 1990 . Elles sont devenues de très jolies femmes

Mais qui se souvient , que bien avant , à la fin des années 1970 Vinça avait déjà eu une troupe de majorettes qui avait aussi , dans un autre registre , connu un succès qui avait dépassé les limites du département . Elles avaient défilé à Perpignan sous le "Castillet" (excusez du peu)

Il reste quelques photos de cette époque

majorettes A2.jpg

majorette A 1.jpg

elles avaient fière allure et de jolis mollets . Mais au fait les reconnaissez-vous

elles s'appelaient "Las calientes"

certaines nous ont hélas quittées , d'autres sont retraitées , d'autres , plus jeunes à l'époque , sont encore en activité professionnelle , il y en même qui sont devenues maire de leur commune . Pour toutes , elles ont 35 ans de plus au compteur

Allez ! faites travailler votre mémoire , elles n'ont guère changé , vous devez les reconnaître

 

 

20:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je suis desolee , certes il n'y a plus de majorettes a vinca , mais c'est le club de des majorettes des escoumes qui a change de nom et est devenu , club de twirling baton "vinca canigou ", et oui j'en ai reconnu pas mal ainsi que les majorettes las calientes , j'ai la meme photo a la maison

Écrit par : casenobe | 01/10/2012

Oui le temps passe et merci à vous de faire revivre nos souvenirs d'enfance.
Je me souviens bien en particulier "las calientes" et de l'ambiance des anciens et des jeunes lors de leurs "prestations"....Une pensée à ceux qui sont partis;
Je tiens a préciser que le porte drapeau de ces belles "jeunes dames" c'est FLOREAL, mon frère qui se cache derrière son étendard plus soucieux de bien montrer les inscriptions que sa petite personne.Brave FLOFLO. Il est si content lorsque je lui raconte les sujets de votre blog sur VINCA;
Merci encore pour ce merveilleux travail qui nous rapproche, nous les exilés, de ce petit village de notre enfance enfoui dans notre coeur.

Écrit par : MADO | 03/10/2012

Les commentaires sont fermés.